Santa Maria Novella

Née en 1221, l’Officina Profumo-Farmaceutica di Santa Maria Novella est considérée comme la plus ancienne pharmacie du monde. Fondée par des frères dominicains, son histoire a commencé lorsque ces derniers ont eu accès à Santa Maria Inter Vineas, une petite église située hors de Florence. Ils y cultivaient herbes et plantes dans son jardin pour fabriquer des médicaments, des onguents et des baumes. En 1334, Santa Maria Novella se fait connaître pour avoir soigné un riche marchand issu d’une des familles les plus puissantes de Florence. Aujourd’hui la maison est connue mondialement pour ses parfums, ses bougies et ses « préparations traditionnelles ».

Les premières eaux parfumées remontent à 1381, alors que la peste noire décimait les populations. Les frères dominicains distillaient alors de l’eau de rose (acqua di rose), pour assainir les pièces et soigner, prise avec du vin ou en pilules. Plus tard, en 1533, la jeune Catherine de Médicis fait de Renato Bianco son parfumeur personnel et lui demande de l’accompagner à la Cour de France. Renato Bianco était élevé par les frères dominicains. L’Acqua di Santa Maria Novella ou Acqua della Regina, plus ancien parfum de la maison, est un hommage à cette reine française pour l’amour qu’elle portait pour cette parfumerie.