L'Ombre dans l'Eau
L'Ombre dans l'Eau
description

Créée en 1983 par le maître parfumeur Serge Kalouguine, L’Ombre dans l’Eau est une fragrance avant-gardiste : elle a été l’un des tous premiers parfums floraux fruités de la parfumerie. Son histoire débute avec Dido Merwin, grande amie du trio fondateur de Diptyque qui, après avoir cueilli des roses puis du cassis, fut comblée par ce mélange de senteurs. Elle confia à son ami Desmond Knox-Leet cette révélation et ce dernier imagina ainsi un parfum exaltant l'union du cassis à la rose. Evoquant « le parfum d’un jardin vert au bord de l’eau », ce parfum est à l'image d'une pause au bord d'une rivière calme où l'on s'endort sous un saule pleureur. Les roses et les baies de cassis s’assemblent en un parfum : le côté herbacé des feuilles de cassis d'un côté, les accents fruités et acidulés ainsi que l’intensité florale de la rose de l'autre. Ces mêmes notes se fondent avec le fond d'ambregris et de musc qui rendent l'univers végétal addictif.

Diptyque

L'Ombre dans l'Eau

parfum unisexe

32,00 €
+ -
Familles :
floral fruité
Notes de tête :
feuille de cassis, notes vertes, petitgrain
Notes de coeur :
bourgeon de cassis, coriandre, freesia, narcisse, rose bulgare
Notes de fond :
ambregris, cedre, musc
avis nose

Parfum iconique de la maison Diptyque, l'Ombre dans l'Eau se décline en version eau de toilette et eau de parfum et s'appuie sur une base très forte en notes fruitées et plus particulièrement de cassis. Les pétales de roses et la fraîcheur des baies de cassis s’unissent en un parfum qui nous enivre : l’herbe des feuilles de cassis, les accents fruités acidulés et l’intensité florale de la rose offrent un pause dans la nature que l’on savoure sans modération.

écrit parNose Team
avis parfumeur

Une eau de toilette fortement composée autour du bourgeon de cassis, avec un effet bois de gaiac et musqué, tandis que l'eau de parfum est plus sucrée avec des notes puissantes de frambroise.

écrit parMark Buxton
avis journaliste

Le pitch ressemble à s’y méprendre un tableau impressionniste de Gustave Courbet : « le parfum d’un jardin vert au bord de l’eau ». La première impression est très verte (feuilles de tomate, bourgeon de cassis, galbanum — une herbe venue d’Iran). Elle annonce l’arrivée d’une rose fraîche, pétalée, qui pousse sur un fond boisé-chypré qui
n’est pas sans rappeler l’odeur du sous-bois traversé par un soleil d’été. Il n’y aucune mélancolie dans cette composition harmonieuse baignée d’un halo de gaieté et de joie de vivre. Dans une période où l’on ne parle plus que de naturel sans vraiment savoir ce que ce vocable recouvre, voilà un concentré de naturalité et d’humidité végétale qui donne l’impression d’ouvrir les fenêtres en grand. Ce grand classique de la maison Diptyque est un instantané de nature “vraie” à porter sur la peau pour se sentir encore plus vivant.

écrit parLionel Paillès

Avis clients

star
93.3% satisfaction
3 avis
4.7
Diptyque

Diptyque

La maison a été fondée en 1961 par trois personnalités singulières, unies par une forte alchimie esthétique : Christiane Montadre-Gautrot, Yves Coueslant et Desmond Knox-Leet. Nourris d'une passion commune pour le dessin, ils créent ensemble des motifs pour les tissus et papiers peints, et décident d'ouvrir leur première boutique avec deux entrées (comme un diptyque) à Paris, Boulevard Saint Germain.

Notifications
Marquer tout comme lu
Désactiver les notifications
chatbot
chatbot