description
Second opus du binôme créatif composé du couturier Marc-Antoine Barrois et du parfumeur Quentin Bisch, Ganymede s'inspire de la planète éponyme gravitant autour de Jupiter, découverte en 1610 par Galilée. Planète rocheuse vallonnée par de multiples cratères, elle est marquée par les notes puissantes de cuir et de daim. Si l'on explore sa surface, on peut y rencontrer des océans d'eau salée dont le piquant est rappelé par le safran. Ce satellite naturel tire son nom du personnage éponyme de la mythologie grecque : Ganymede, un humain dont la beauté irréprochable lui valut l'élévation au rang d'échanson des Dieux ; une beauté qui adoucit les notes cuirées grâce à son parfum de violette et d'osmanthus de Chine, et une vivacité traduite par la mandarine acidulée. Ganymede deviendra par la suite l'amant de Zeus, qui lui accordera l'immortalité, telle le parfum de l'immortelle qu'on retrouve au coeur de la fragrance.
Marc Antoine Barrois

Ganymede

Homme
175,00 €
Plus d’information
familles Cedre, Cuir, Immortelle, Mandarine, Patchouli, Safran
notes de tête Mandarine, Safran
notes de coeur Immortelle, Osmanthus, Violette
notes de fond Cedre, Cuir, Musc, Notes boisees, Patchouli
avis nose

Ganymède ou un voyage dans le temps et dans l’espace. Le récit d’une rencontre puis d’une histoire d’amour où les contraires s’attirent, se tournent autour. Mais sont finalement liés par la force d’attraction : la fraicheur et la douceur de la mandarine mélangée au côté pimenté du safran ; les notes boisées et le cèdre arrondis par le musc, le cuir et le patchouli. Une fragrance captivante, dont l’aspect contrasté ne fait que nous charmer davantage.

écriture Nose Team
avis parfumeur

Un parfum à l'épice croquante mais fraiche, illuminé par la sauge, la cardamome et le gingembre.

écriture Mark Buxton
avis journaliste

Ganymède est d’abord une planète gravitant autour de Jupiter, âpre, rocheuse mais gorgée de glace d’eau. Elle fut baptisée ainsi en l’honneur d’un héros de l’Illiade, mortel à l’extraordinaire beauté, si séduisant qu’il accéda rang d’immortel. La traduction de cet être d’exception est un cuir (forcément), marqueur olfactif de l’audace, mais un cuir qui n’en est pas tout à fait un, doux, angélique, d’une souplesse infinie, illuminé du sourire de la mandarine. Un accord cuiré divin, intrigant, et terriblement séduisant.

écriture Lionel Paillès

Marc Antoine Barrois

Fondée à Paris en 2009 par le couturier Français Marc-Antoine Barrois, la maison homonyme propose des pièces sur-mesure haute couture destinés aux hommes. En 2016, la maison de couture lance son premier parfum B683, fruit de la rencontre et de l’osmose créative entre le couturier et le parfumeur Quentin Bich.