description
Reliqvia, ou "ce qui reste" de son dérivé latin, rend hommage à une grande gardienne des reliques de la Passion du Christ : l'église de La Croix de Senigallia, petite ville côtière italienne de la région Marches. De sa façade style Renaissance émanent les premières notes fraîches du cassis mêlé à l'orange douce et amère, surmontées par quatre pilastres. Lorsque l'on franchit le seuil de ce lieu sacré, l'odeur mystique de la noix de muscade fait son entrée, mêlée à l'odeur boisée de ses parois. Enfin, l'encens dans toute sa puissance embaume jusqu'au plafond à caissons de ce lieu voué à l'adoration quotidienne du Saint Sacrement. Reliqvia, de son flacon doré qui rappelle les parois en bois de l'église décorées de reliefs baroques, est le témoignage concret d’une existence au-dessus de nous : la dernière trace du passage du Messiah sur Terre. La garde inestimable des objets sacrés rappelle que le temps est précieux et qu'il risque d'être consumé dans le tourbillon de la vie. Un sillage mystique et mythique à l'image du clou de la Passion.
Unum

Reliqvia

Homme
215,00 €
Plus d’information
familles Aldehyde, Bois de cachemire, Bois de cade, Cassis, Encens (oliban), Patchouli
notes de tête Aldehyde, Cassis, Orange amere (bigarrade), Orange douce
notes de coeur Elemi, Lentisque, Muscade
notes de fond Amyris, Bois de cachemire, Bois de cade, Bois de Gaiac, Clou de girofle, Encens (oliban), Feuille de tabac, Patchouli, Pin, Santal
ALCOHOL DENAT., PARFUM, AQUA, LIMONENE, LINALOOL, AMYL CINNAMAL, CITRONELLOL, ISOEUGENOL, EUGENOL.
avis nose

Un encens profond que le cassis et l’orange amère et douce viennent vivifier. Les notes boisées s’y mêlent pour retranscrire parfaitement le lieu sacré abritant les reliques des derniers instants de vie du Christ. Une fragrance intense, dont la puissance capiteuse en fait un parfum d’hiver.

écriture Nose Team
avis journaliste

Artiste underground, touche-à-tout virtuose et iconoclaste, Filippo Sorcinelli pourrait se contenter d’être l’un des tailleurs du Pape François. Mais son mysticisme irrigue sa création jusque dans ses parfums sombres et baroques emprunts d’une rare spiritualité. Revenant finalement aux sources sacrées du parfum, il signe un hommage à la petite église de la Croix, à Senigallia, dans la province d’Ancôme, avec cet alliage puissant d’encens, de bois précieux et de bourgeon de cassis qui dure sur la peau toute une éternité.

écriture Lionel Paillès

UNUM

Filippo Sorcinelli, fondateur et co-directeur de la Maison Unum, est né à Mondolfo (Italie). Suite à un master en Arts visuels à Fano, il a travaillé avec de nombreux artistes contemporains. En parallèle, il étudiait la musique à l'Institut Pontifical de Musique Sacrée de Rome. Directeur artistique de nombreux festivals musicaux, il a aussi participé à des expositions internationales, notamment au Musée du Louvre.